Entrée tapabatana (tapaka, vatana)
Partie du discours nom
Explications en anglais  [Richardson 1885] a poisonous herb. A little, however, acts as a purgative. Tachiadenus longiflorus, Griseb.
Explications en français  [Boiteau 1997] [Betsileo, Bezanozano, Merina, Sihanaka] (de tapaka : coupé interrompu, en plusieurs morceaux, et vatana : ici, le rhizome ; allusion à la forme des rhizomes qui portent des épaississements successifs). Tachiadenus longiflorus Griseb. et Tachiadenus platypterus Baker (Gentianaceae). La dernière espèce beaucoup plus rare. Excellent amer, apéritif. La décoction est administrée comme purgatif léger dans les états nauséeux, l'inappétence, la dyspepsie. On attribue souvent au rhizome une forte toxicité, probablement par confusion avec le tapabatana
Vocabulaire 
Nom scientifique Tachiadenus longiflorus, Tachiadenus platypterus
Exemples  [Dahle: Angano] Ka tapabatana no hitany.

Entrée tapabatana (tapaka, vatana)
Partie du discours nom
Explications en anglais  [Richardson 1885] an herb which is bitter in the morning and insipid at noon. It is the same as kilobaloba. Rhodocodon madagascariensis, Baker.
Explications en français  [Boiteau 1997] [Betsileo, Merina] (de tapaka : coupé ; et vatana : ici, le bulbe ; ce bulbe était coupé en fragments pour faire des appâts empoisonnés). Rhodocodon madagascariensis Baker (Asparagaceae), appelé en français « muguet malgache », car sa fleur blanche, rappelle effectivement les clochettes, du muguet. Le bulbe très toxique était coupé, tranche qu'on faisait rissoler dans l'huile ; c'est un bon appât empoisonné pour les souris et les rats. L'exercice est devenu très rare car elle ne supporte pas les feux de brousse. Aucune étude chimique ne semble avoir été faite du principe toxique.
Vocabulaire 
Nom scientifique Rhodocodon madagascariensis
Synonymes famonototozy ~ kilobaloba

Mis à jour le 2022/06/01