Index

Proverbes : tinaiza

Proverbe 1Hoatry ny sinibe vakin--tsiny, ka matin--jaza tezaina. [Veyrières 1913 #913]
Ohatra ny sinibe vakin--tsiny, ka matin--jaza tezaina. [Houlder 1895]
Sinibe vakin-jinga, ka matin--jaza tinaiza. [Rinara 1974 #3896]
Sinibe vakin-jinga : matin-jaza no tinaiza. [Veyrières 1913 #5476, Cousins 1885]
Traduction françaiseC' est comme la grande cruche cassée par la petite, elle a été brisée par l' enfant qu'elle élevait. [Veyrières 1913 #913]
Comme une "grande cruche" , cassée par une cruche (ordinaire): elle a été brisée (litt. tuée) pas l' enfant qu' elle élevait. [Houlder 1895]
Grande cruche cassée par la tasse à puiser l' eau : c' est être tué par l' enfant qu' on a nourri et élevé. [Veyrières 1913 #5476]
Jarre brisée par un zinga : personne trahie par l’enfant qu’elle a élevé. [Nicol 1935 #393]
Interprétation françaiseLes Malgaches ont des grandes cruches qui sont enterrées dans le sol de la case et servent de réservoirs, et des cruches plus petites servant à porter l'eau de la source à la maison. Ce proverbe s' applique aux parents qui ont à souffrir du fait de leurs propres enfants. [Houlder 1895]
Parents qui ont à souffrir des enfants. [Veyrières 1913 #913]
Se disait de l' ingratitude. [Veyrières 1913 #5476]

Index